Colloque international Afrique-Asie et le monde : AFRASI ; le trait d’union entre l’Afrique et l’Asie

Colloque international Afrique-Asie et le monde : AFRASI ; le trait d’union entre l’Afrique et l’Asie

L’université mère du Burkina Faso abrite , du 13 au 15 décembre 2023,  le premier colloque international initié par l’Institut d’Etudes Afro- Asiatiques et internationales (AFRASI) et ses partenaires sous le thème « Afrique-Asie et le monde : quelles relations pour la paix, la justice, la prospérité et la durabilité mondiale ». L’ouverture du colloque a été présidée par le Pr Jean-François Silas KOBIANE, Président de l’Université Joseph KI-ZERBO ; représentant le Ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation, patron de la cérémonie.

« Afrique-Asie et le monde : quelles relations pour la paix, la justice, la prospérité et la durabilité mondiale » ; le thème du colloque   est assez évocateur    de la marche tumultueuse du monde, des relations internationales biaisées.    ‘‘Que de souffrances endurées par l’Afrique et l’Asie, les seuls continents qui se sont distingués de la civilisation occidentale. Ils sont victimes du dictat colonial et néocolonial ”  selon Pr Issac BAZIE fondateur de l’Institut d’Etudes Afro- Asiatiques et internationales (AFRASI), structure co-organisatrice de ce colloque d’envergure internationale avec plus 70 de communications en présentiel et en ligne ;   des tables rondes sur le panafricanisme, les BRICS  les relations l’Asie et le monde.

A l’entame de sa communication sur l’émergence de l’Asie, l’indonésien Pr Darwis KHUDORI   explique aux participants l’origine africaine des asiatiques.  Il établit également le lien de   solidarité et de fraternité entre les peuples africains et asiatiques martyrisés des siècles durant.  Une histoire commune qui fonde la conviction de l’AFRASI que désormais l’histoire doit s’écrire autrement   dans la justice, la liberté et  la légalité dira Dr Souleymane GANOU, président du comité d’organisation  local. Le géant asiatique, la Chine n’a pas de projet colonial ; assurance de l’ambassadeur de la république populaire de Chine au Burkina Faso.  Pour le diplomate Chinois, Lu SHAN, Pékin est dans une dynamique de partenariat gagnant-gagnant avec les pays africains.  Ce qui cadre avec la vision de l’AFRASI. « A  l’issue de ce colloque , que nous puissions réunir les intelligences, les expertises pour intervenir dans un contexte où notre pays le Burkina Faso a besoin de diversifier ses partenaires » précise Pr Issac BAZIE.

Dans son discours d’ouverture, le Président de l’Université Joseph KI-ZERBO, Pr Jean-François Silas KOBIANE, a salué les initiateurs de présent colloque qui militent  pour des relations désirées entre les peuples du monde avec en perspective la relance de la coopération commerciale, économique, culturelle et scientifique entre l’Afrique et l’Asie. « L’Université   Joseph KI-ZERBO bénéficie est bénéficiaire du programme de bourse   d’étude  de la république populaire de Chine. Nous espérons davantage de collaborations inter et intra universitaires avec les autres pays d’Afrique, d’Asie et du monde » dit-il. Le démographe, Pr Jean-François KOBIANE reste d’ailleurs convaincu qu’avec 80 % de la population   mondiale dans 50 ans, le facteur dividende démographique  va tourner à l’avantage du duo Afrique-Asie. « Les conclusions de ce colloque vont être utiles au plan scientifique et certainement pour l’action politique » foi du président de l’UJKZ.

Com.ujkz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *