Projet SUSTLIVES : 3ème rencontre des parties prenantes

Projet SUSTLIVES : 3ème rencontre des parties prenantes

Les parties prenantes du projet SUSTLIVES, à travers son activité 1.5 coordonnée par l’Université Joseph KI-ZERBO (UJKZ) et l’Université Abdou Moumouni(UAM), se sont retrouvées ce mardi 12 décembre 2023 à l’UJKZ, pour des échanges de connaissances et d’informations. Le partage d’expériences a porté sur les activités mise en œuvre dans le cadre du  projet, notamment sur la multiplication, la distribution des semences des cultures négligées et sous-utilisées, le renforcement des capacités des acteurs des chaines de valeur et le soutien aux start-ups dirigées par les femmes et les jeunes.

Cette 3ème réunion des parties prenantes est faite de présentations sur le bilan et la mise en œuvre des activités prévues dans le cadre du projet SUSTLIVES. La présentation introductive a porté sur les principaux résultats  de la deuxième année et du Plan de travail de la troisième de SUSTLIVES. La  communication du Dr Hamid BILALI de CIHEAM-BARI fait état  des forces et faiblesses dans la mise en œuvre du projet. Il a aussi analysé les opportunités et les éventuelles  menaces . La deuxième année du projet SUSTLIVES a vu l’opérationnalisation du Plan d’action stratégique de la vulgarisation des   NUS. Les NUS sont ces cultures négligées   et sous- utilisées au Burkina-Faso et au Niger :  la patate douce, le fabirama, l’oseille de Guinée, le moringa, l’amarante ,le vandzou.

Le forum des parties prenantes réunit l’ensemble des acteurs du système  de connaissances et d’innovation agricole pour accélérer  la transition vers des pratiques agricoles et alimentaires  durables et résiliente face aux changements climatiques dans la zone d’action du projet. Cette rencontre participe également au renforcement   des capacités de recherche  et d’innovation sur la multiplication et la distribution des semences des NUS .

Pour ce qui est de l’avancement du projet, Dr Romaric NANEMA   s’est longuement étalé sur  les étapes, allant de la collecte des semences paysannes,  le  repérage, l’ identification des différents  sites d’expérimentation de toutes ces cultures, la formation des acteurs sur les pratiques recommandées dans les champs  des NUS.

Les porteurs de projets SUSTLIVES sélectionnés sont au nombre de quatre: (1) Laafi Zanga Coopération  ( Production et transformation du moringa et des plantes pour le bien être) ; (2) NutriDouce ( Promotion de la Patate Douce à Chaire Orange(PDCO) dans la production et la transformation de farines infantiles de complément riche en vitamine A) ;(3)  Ladi Agro  (Renforcement de nouvelles technologies innovantes de transformation de la PDCO); (4) Divine agronomiques  (Renforcement de l’unité de transformation de produits non-ligneux ) .

En rappel, le projet SUSTLIVES intervient dans trois pays de la sous-région à savoir le  Burkina-Faso, le Niger et le Sénégal. Il est financé par l’Union Européenne et  l’Agence Italienne. Le projet  SUSTLIVES  à l’Université Joseph KI-ZERBO est sous la coordination du Pr Jacques NANEMA.

Com.ujkz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *